Accueil

voir plus d'infos

Travail photographique de stephane diremszian

"La surimpression prend sa source dans le monde mental. Elle reflète, comme lui, la simultanéité des pensées. Les images ainsi produites, addition de deux images, restituent des fragments de ce qui n'a pas changé et tendent vers une nouvelle continuité se rapprochant de mes images intérieures. L'image vient de surgir et de naître avec ses deux composantes, et déjà s'amorce sa décomposition, image offerte à l'usure du temps, l'érosion, la décomposition corporelle. L'image montre et efface ce qu'elle montre simultanément, tandis qu'elle-même est à la fois évidente et évanescente."

CORPS ERODES

Voir les images

Portraits anciens

Voir les images

Corps dans la ville

Voir les images

Abandon

Voir les images

Batiments

Voir les images

Elements de corps

Voir les images

Album de famille

Voir les images

Papiers d'armenie

Voir les images